Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 07:29

« Ils étaient tous ensemble dans le même lieu » (Actes 2.1).

Lorsqu’une équipe nationale remporte une victoire, une multitude de personnes sortent dans la rue en criant à tue-tête : « On a gagné, on a gagné !» Tous ces gens s’approprient le succès. Par contre, si cette équipe nationale a perdu, personne ne s’en réjouit et tous disent avec tristesse : « Ils ont perdu ». Plus personne ne s’approprie la défaite.

Ceci nous rappelle que réussites ou défaites, au niveau des églises, sont souvent collectives. Chaque église locale est comme une équipe. La réussite spirituelle d’une église réside dans sa capacité à travailler en équipe. Là où des personnalités fortes prennent le contrôle, travaillant sans coopération véritable, éliminant ceux qui à l’intérieur de l’église représentent une menace pour leur leadership, ils conduiront tôt ou tard l’église locale à la défaite.

Or, la réussite d’une église locale, dans son témoignage, dans son service, dans ses engagements, est la résultante de l’ensemble des implications de chacun, dans le respect des dons de chacun. Il ne pourrait y avoir de réussite collective là où l’individualisme domine, là où l’un des dirigeants veut imposer sa propre vision sans respecter la vision des autres.

Lorsque nous considérons les premiers chapitres du livre des Actes, nous découvrons une église qui réussit son implantation, qui triomphe des difficultés et des oppositions parce qu’elle travaille dans le respect des divers ministères, elle recherche la paix, développe la communion fraternelle et suit l’enseignement des apôtres… (Actes 2.42/47).

Dans les messages adressés aux sept églises de l’apocalypse (Chapitres 2 et 3), nous voyons que la cohésion dans chacune de ces communautés est mise à mal par le comportement de quelques-uns. Finalement la réussite devient individuelle. Chaque message propose la victoire à certains membres de ces églises : « A celui qui vaincra…». Le singulier ramène chaque croyant à sa propre responsabilité, la réussite ne sera pas collective mais individuelle.

Un conseil pour ce jour :

Si vous êtes dans une communauté où l’esprit d’équipe est une réalité, soyez un artisan de la victoire collective. Si vous êtes dans une communauté où la collaboration et l’esprit d’équipe sont mis à mal, n’y perdez pas votre âme en vous laissant envahir par le murmure ou l’amertume ; à titre personnel soyez un vainqueur, en restant attachés au Seigneur.

Paul Calzada

https://www.lueursdumatin.fr

Partager cet article
Repost0

commentaires