Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 09:50

Dans l’épître aux Ephésiens, l’apôtre Paul nous parle de l’église en des termes directement liés à la notion de maturité, d’équilibre spirituel, de croissance harmonieuse. (Ephésiens 4.11/16)
L’une des clés, donnée par Dieu, pour le développement équilibré de la foi des croyants, c’est la pluralité et la complémentarité des ministères. Dieu a donné tous ces ministères pour un harmonieux développement de notre vie spirituelle dans l\'équilibre et la stabilité.
Si le seul ministère qui s’exerce dans une assemblée est un ministère d’évangéliste, cette église pourra, certainement, atteindre de nombreuses personnes, mais les chrétiens risqueront de rester instables et superficiels. De même s\'il n\'y a que de l\'enseignement dans une communauté, les croyants pourront développer une connaissance biblique approfondie mais être stériles dans le témoignage. Egalement, si le seul ministère qui s’exerce au sein d’un groupe de croyants est un ministère prophétique, ce groupe peut dériver vers certaines formes déséquilibrées de la foi. Pour la bonne santé spirituelle des croyants, pour le développement d’une foi équilibrée au sein de chaque assemblée, il faut l\'exercice équilibré et complémentaire de tous les ministères.
Les apôtres sont chargés de poser les fondements de la foi. Les prophètes avertissent, exhortent, édifient, consolent sous l’inspiration du Saint-Esprit. Les évangélistes ont le don de gagner des perdus. Les pasteurs paissent le troupeau de Dieu, ils sont aussi appelés Anciens dans les épîtres. Les docteurs enseignent l’église, l’établissent dans la saine doctrine. La contribution de chacun est nécessaire pour que tous les croyants croissent dans l’équilibre spirituel et entrent dans leur propre ministère.
Le déséquilibre spirituel s’installe dans nos vies lorsque nous ne voyons qu’au travers d’un seul ministère. Les Corinthiens étaient tombés dans ce travers. Les uns ne voyaient que par Paul, d’autres que par Pierre ou que par Apollos. Ceci les entraînait vers un réel déséquilibre spirituel. Certains dirigeants d’église, parce qu’ils sont seuls à y exercer leur ministère, ramènent tout à leur ministère : l’évangéliste va conduire toute l’Eglise dans l’évangélisation, le prophète dans la vie de l’Esprit, le docteur uniquement dans l’étude. Ce mode de fonctionnement favorise le déséquilibre spirituel visible ici ou là.

Paul Calzada (source: nehemie.org)

Partager cet article
Repost0

commentaires