Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 08:28

Mardi 15 février 2011 -- Supportez-vous les uns les autres !


“Supportez-vous les uns les autres...” Colossiens 3.13 www.saparole.com

A propos de pardon, Tim Stafford a dit : “Je préfèrerais que l’on me vole et que l’on se moque de moi des centaines de fois plutôt que d’acquérir un coeur de pierre.” La Bible affirme : “Supportez-vous les uns les autres ; et si l'un de vous a une raison de se plaindre de l’autre, pardonnez-vous réciproquement.” Vous n’avez pas le droit de choisir à qui vous pardonnerez. Aimer est un commandement, pardonner un acte d’obéissance. “Voici le commandement que Christ nous a donné : celui qui aime Dieu doit aussi aimer son frère” (1 Jean 4.21).

Vous ne pourrez vous approcher davantage de Dieu que de ceux de vos frères que vous aimez le moins : la distance que vous établissez entre eux et vous déterminera la distance que Dieu imposera entre Lui et vous, ne l’oubliez pas ! Dieu a mis la barre très haut, car Il sait que la rancune est une tumeur maligne et que le pardon est le laser capable de l’enlever. L’amertume nous enchaine au passé, détruit des familles entières, divise des églises et pourrit les meilleures relations. Le pardon est la clef qui ouvre les menottes de la haine. Amenez le fardeau de vos blessures passées et de toutes vos rancunes devant Dieu et dites-Lui : “Regarde si je suis sur un chemin dangereux, et conduis-moi sur Ton chemin...” (Psaume 139.4).

Il faut du courage pour agir ainsi, mais c’est le genre de prière à laquelle Il aime répondre. A mesure que vous grandirez en grâce, à l’image de Christ, ça deviendra plus facile. En attendant, faites de grands efforts ! En tant qu’enfant de Dieu Son Esprit habite en vous, vous n’êtes plus esclave du péché (Romains 6.14). Dieu sait combien il est difficile de pardonner les blessures profondes, mais Il vous accordera la grâce de le faire. Supporter les autres exige de les voir avec le plus de charité et de bonté possible et de toujours envisager des circonstances atténuantes. Avec le temps les gens évoluent et se développent en maturité, aussi ne vous limitez pas à l’opinion dépassée et négative que vous aviez d’eux naguère. Essayez de les voir comme ils sont aujourd’hui. La plupart des gens font de leur mieux en fonction des circonstances présentes, alors donnez-leur une chance de se racheter ! 


Source : Bob Gass, "Sa Parole pour Aujourd'hui"

Partager cet article
Repost0

commentaires

Durand Marie 22/09/2011 18:57


Pardonnez 7 fois 777 je crois avoir compris que cela veut dire tout le temps sans jamais cesser de pardonner. Cependant, j'aimerais savoir si le fait de pardonner autant de fois dois nous obliger à
fréquenter la personne même si celle-ci est un membre de notre famille ? Merci de bien vouloir me répondre.


Assemblée chrétienne, à Soyaux (16) 25/09/2011 14:59



Le verset auquel faites allusion est en Matthieu :


Matt. 18. 21-22 : Alors Pierre, s'approchant de lui, dit : Seigneur, combien de fois mon frère péchera-t-il contre moi,
et lui pardonnerai-je? Sera-ce jusqu'à sept fois ? Jésus lui dit : Je ne te dis pas jusqu'à sept fois, mais jusqu'à soixante-dix fois sept fois.


Sept fois, c'est une mesure humaine ; 490 fois, une mesure divine. Combien de fois Dieu nous a-t-il pardonné ? La parabole du roi et de ses esclaves qui suit, illustre bien ce fait merveilleux :
Dieu nous a pardonné nos péchés en Jésus. C'est total, absolu, définitif.


De même, le pardon que nous avons à montrer entre frères et soeurs (qui plus est d'une même famille) devrait être entier, sans arrière pensée, ni retenue... donc inclure un fréquentation
"normale" de cette personne


Pas toujours facile suivant les situations, peut-être ! Mais, par l'Esprit de Dieu, le pardon total est ce miracle toujours possible... Quel témoignage est alors rendu dans une monde de haine, de
griefs incessants, de "racines d'amertumes"... !


Bien à vous


Etienne